• Mamnoua3

     

    C'est ma Nakba a moi. Ma catastrophe.

    On avais tout prepare : la robe, les sandalettes a talons, le maquillage, le lissage des cheuveux, la valise pleine de trucs de touriste bidons et de trucs en hebreu. L'appareil photo plein de stupides photos de touristes. Le maquillage, les ongles... tous les details. Bref, je precise, car vous me connaissez.
    Des contacts israeliens plein mon telephone, une histoire ficelee a merveille, les photos de poufiasse plein l'appareil photo. J'etais la stupide touriste qui aime israel, la gamine riche qui profite du soleil, de "la grande democratie du moyen orient", qui adore de la plage, les clubs et les bars d'Isra Hell. Je savais les noms des rues, des lieux, les adresses. J'en revais de ce renouvellement de visa. J'etais prete a tout. J'ai travaille mon bronzage trois jours en Jordanie, entouree de bidochons stupides et incultes. Et j'ai  ete a la frontiere. Ce no man's land hypra surveille. Le premier interrogatoire s'est passe a merveille. Mais ils n'avaient pas encore scanne mon passeport.

    J'ai fonce dans la gueule du loup.
    Ils savaient tout. Mon nom, mes contacts, les lieux ou j'avais ete. Quand ils ont scanne mon passeport, j'ai vu les yeux de la dame s'exorbiter, elle a hurle un truc et un mec a couru derriere elle, dans une piece. Interrogee pendant 4 heures, fouille corporelle, fouille minutieuse du moindre objet de mes affaires, durant plus d'une heure. Ils ont tout decortique, juste pour me faire perdre mon temps. Un monsieur m'a interrogee, au telephone : tres desagreable, il m'a demande si je voulais parler arabe. Tres raciste et tres informe a mon sujet, il m'a demande de tout avouer. Bien sur, j'ai campe sur mes positions du debut a la fin. Rien a faire. Par securite, ils m'ont ensuite declare : "vous etes une menace pour l'etat d'Israel". Ils m'ont bannie a vie de ce pays. Un tampon rouge sur le passeport, et leurs applaudissement quand ils m'ont fait retourner sur mes pas...
    C'etais comme tomber de tres, tres haut. Comme le ciel qui tombe sur ta tete et tu sais que y'a rien a faire, rien du tout.

    Ils ne m'ont jamais arretee, n'ont jamais scanne mon passeport en Cisjordanie, et ils m'ont meme pas laisse ma chance. Il y a donc des espions qui rodent, et ils nous considerent tres dangereux : la lutte pour la justice et la paix, de maniere non violente est une grande menace pour eux. Ca veut tout dire.
    Et sa veut aussi dire qu'il en faut encore et encore.

    Ma rage est immense, ma peine aussi. Quoi de pire que de savoir que je ne vais pas revoir mes soeurs et freres, mes ami(e)s, si proches, si forts, si fiers, enferme(e)s dans cette petite prison a ciel ouvert, ou les sionistes leurs font vivre un enfer.
    Et je pese mes mots.

    Mais l'espoir persiste. La verite doit eclater.
    Israel est un etat racsiste, dangereux, vicieux et illegal.

    Tant qu'ils joueront avec nos vies, qu'ils se mefient de nos sourires !!!!

    Mamnoua3

    Ce n'est pas la fin, c'n'est que le debut ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Deuzo
    Lundi 23 Avril 2012 à 11:05

    les enculés !

     

    2
    ceka
    Lundi 23 Avril 2012 à 11:44

    Ho tu t'es fais black-stampé ! OK c'est meme pas des humains ces colons et militaires, la seul gloire c'est d'avoir se tampon ;-)

    stay human c.

     

    3
    bkrfull
    Vendredi 27 Avril 2012 à 22:51

    Yop atsirk,

    j'ai suivi tes aventures ces derniers temps et je ne savais pas que nous pouvions avoir les memes "consciences" 

    j'aimerai commmuniquer avec toi. ton experience est une chance pour tous ceux qui condamnent le sionisme. 

    On c'est croisé en soirée sur concarne ... jb 

    a bientot 

    4
    senga*
    Dimanche 29 Avril 2012 à 19:29

    Laisse le à leur délire, tu ne résoudra pas le conflit toute seule ni avec d'autres comme toi.

    A force de semer le vent, même une brise tu vas récolter la tempête.

    Il  faut savoir arrêter, il n'y ni vainqueur ni vaincus, que des gens malheureux. O.k Assez donné...

     Ta photo est superbe, on t'aime +++

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :